25 avril 2013

LULA, TEREZINHA et autres accordéonistes!

Quelques photos et videos qui datent déjà un peu. C'était à Récife, le 2 mars. Je suis allée chez Lula et Terezinha, deux accordéonistes, afin que Lula installe un système de sonorisation dans mon accordéon. Voici son atelier:

DSCN1221

Terezinha n'était pas à la maison, mais dans le restaurant "Arriegual" à quelques pas de là. Alors, mon accordéon tout récemment équipé, me voilà partie pour la retrouver. Quand j'arrive dans le retaurant, ils jouent déjà depuis un moment.

DSCN1222   DSCN1225

Vous connaissez déjà tous ces instruments, alors je vous propose un petit JEU:

RETROUVER LE NOM DE CHAQUE INSTRUMENT:

DSCN1226   DSCN1227

Le Guiro                    Le Pandeiro                    Le Triangle                    Le Zabumba

DSCN1230   DSCN1231

Quoique pour le dernier instrument, je ne suis pas sure de son nom. Affaire à suivre...

Ah! j'allais oublier! L'instrument star de la fête:

DSCN1228

L'A...............

Mais que se passe-t-il dans ce restaurant? Une rencontre d'accordéonistes. Vont donc jouer tour à tour:

*Gennaro da Sanfona:

*Terezinha do Acordeon:

*Céline do Acordeon:

Mais oui, c'est moi, mais je n'ai pas d'image. Je joue "Forro do seu vava" (un forro qui n'est pas un forro semble-t-il), "La Foule" (d'Edith Piaf) et "Esperanza" (d'André Minvielle). Allez, une petite touche française qui leur fait bien plaisir!

*Oito Baixos:

Puis vient le tour d'un musicien jouant de l'Oito Baixos, petit accordéon assez proche des accordéons diatoniques que l'on trouve en France:

DSCN1242

Et voilà pour mon petit tour rapide de cette journée riche en rencontres! Et au fait, quel est le style de musique? J'en ai déjà parlé lors d'un article précédent. Si vous ne reconnaissez pas en écoutant la musique, les instruments devraient vous aider!

Est-ce:

     - du samba?

     - du forro?

     - de la capoeira?

Bisous à tous!

Posté par CelineDoAcordeon à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26 mars 2013

DINHO: TROMBONE et VENTILATEUR

Dinho, c'est un ami que j'ai rencontré sur un bout de trottoir. Non, pas exactement: son pôte "Brasil Sax" était sur le bout de trottoir, et lui dans son atelier en train de travailler. Et on a sympathisé tous les trois. Dinho est réparateur de moteurs de ventilateurs et pompes à eau. Son atelier se situe juste à côté de la rue où j'habite. Son panneau d'enseigne est plein d'humour: "Clinique des pompes / Technicien: Dinho..."

DSCN1184

Mais si je me suis arrêtée sur ce bout de trottoir, c'est pas pour les pompes à eau ni les moteurs de ventilateur, c'est que Dinho est tromboniste et Brasil Sax saxophoniste (comme son nom de scène l'indique!). Ils étaient en train de regarder des partitions, alors moi je m'arrête et je discute!

Plus tard, je repasse alors que Dinho est en train de jouer dans son atelier. Et je lui demande un petit morceau, spécialement pour moi et mes élèves de Ploufragan. Et voilà, c'est dans la boite!!! Vous reconnaitrez la musique du film "Brazil (1985)".

DSCN1179

J'adore vraiment le trombone!!! Merci Dinho! Et à bientôt pour notre duo...

Posté par CelineDoAcordeon à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2013

GREMIO MUSICAL HENRIQUE DIAS

Voici l'école de musique d'Olinda! Elle s'appelle "Gremio Musical Henrique Dias". Comme elle est ouverte sur la rue, on entend et on peut voir en passant (il y a souvent des spectacteurs postés aux fenêtres). Et c'est comme ça que j'y ai mis les pieds.

DSCN1507

Les locaux ne sont pas très grands, et plusieurs cours se déroulent en même temps. On entre directement dans une grande salle qui donne sur la rue, où se déroule la plupart des cours. Ce samedi matin, c'est formation musicale, par Ivan do Espirito Santo. Il est saxophoniste, professeur de saxophone, de flûte traversière et de clarinette. Super musicien: je l'ai vu répéter en trio, et j'ai aussi assisté à l'enregistrement en studio du morceau qui représentera le Pernambuco pendant la coupe du monde de football (il en a fait l'arrangement). Mais bon, pour le moment c'est confidentiel, je ne peux pas divulguer la musique!!!

DSCN1487   DSCN1492

Le cours mélange élèves de tous âges (enfants et adultes). Ce matin, on voit les bases de la musique (son, durée, intensité, hauteur...) et de l'écriture (portée, clés, notes...). On chante la gamme avec différents rythmes. Le samedi précédent, c'était un cours plus avancé, avec rappel des bases, et jeux rythmiques assez complexes (pulse aux pieds et claps de mains).

Pendant ce temps, la photocopieuse est en marche! Non, je plaisante! "Eu brinco"! Pas de photocopieuse sur place, donc quand le besoin d'une partition est urgent, Duda recopie à la main, et oui! Duda est professeur de "flauta doce" (flûte à bec), et directeur de l'école de musique (je crois, à confirmer).

DSCN1488   DSCN1503

Et sur la mezzanine, deux clarinettistes répètent. Dans une petite pièce à côté, Duda (photocopie achevée!) donne un cours de "flauta doce". Deux trombonistes répètent sur la terrasse à l'arrière du batiment. Toutes ces pièces étant ouvertes l'une sur l'autre, ça donne une belle cacophonie. Très bon excercice pour l'écoute sélective (savoir faire abstraction des sons qui ne nous concernent pas!).

DSCN1496   DSCN1495

DSCN1498   DSCN1499

Vue depuis la terrasse à l'arrière:

DSCN1500

Après le cours de formation musicale, Ivan donne son cours de clarinette, puis son cours de flûte traversière.

DSCN1502

C'est incroyable l'accueil que l'on trouve ici. A peine arrivée, j'ai été tout de suite intégrée dans les cours (formation musicale, cours de saxophone et répétition d'ensemble). Ils m'ont même prêté un saxophone alto (car je n'ai emmené au Brésil que mon petit accordéon, et c'est déjà bien encombrant). Pas de paperasse pour tout ça, la confiance remplace! Bon, maintenant, faut que j'assure! Je représente la France tout de même!

Allez, pouet pouet tut couak. Me voilà!

Posté par CelineDoAcordeon à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2013

CAPOEIRA et SAMBA

Difficile de choisir parmi la programmation musicale très dense! Le dimanche soir, place Alto da Se à Olinda, il y a du samba. Alors c'est parti! Bonne surpise, avant d'entrer dans la salle où a lieu le show, je tombe sur une cession de Capoeira en extérieur.

La Capoeira

"La capoeira est un art martial afro-bresilien, qui puiserait ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil" (définition extraite du site wikipedia). De maniere acrobatique et artistique, des danseurs s'affrontent en duel, au milieu d'un cercle formé par les autres danseurs et les musiciens. Pour rythmer cette danse, deux instruments:

- le "berimbau": grand arc musical, dont la corde est frappée par une baguette, et sur lequel une calebasse sert de caisse de résonance,

- le "pandeiro": tambourin avec cymbalettes, joué avec la main. C'est véritablement la batterie de poche des brésiliens!

- à cela s'ajoutent chants et frappes de mains.

DSCN1015

Le Samba

Remarque: En France, on dit "la samba", mais normalement le mot dans la langue portugaise est masculin. On devrait donc dire "le samba". Du coup, je ne sais plus quoi dire!

Après avoir profité du spectacle de capoeira, je continue vers la salle où se déroule le show proposé par l'école de samba "Preto Velho". Dés que je rentre, je suis baignée dans un bain sonore assez tumultueux! En France, les écoles de samba sensibilisent beaucoup sur le port de boules quies pour protéger les oreilles. Ici ce n'est pas le cas, et je dois être la seule à en porter. Mais bon, vu le volume sonore d'une batucada (appelée ici "bateria"), je n'hésite pas une seconde. C'est beaucoup plus confortable ainsi...

Je connaissais le samba pour sa partie percussions, mais ici celles-ci sont associées à la voix et au Cavaquinho (petite guitare à 4 cordes), comme vous pouvez le voir ci-dessous:

DSCN1026

Voix et "Cavaquinho"

DSCN1019

3 surdos

(gros tambours, accordés chacun différement, jouant chacun un rythme différent)

DSCN1020

2 "Caixas" (à gauche)                                           Un "repique" ou "repinique" (à droite)

(la caisse claire brésilienne, se joue avec deux baguettes)     (tambour qui se joue avec une baguette et une main)

DSCN1030

2 "tamborim"

(petits tambourins frappés avec une baguette à plusieurs brins, ils jouent les accents)

DSCN1023

Et en face, le public qui se trémousse, soit de manière libre, soit en chorégraphies collectives!

Le samba est une musique qui est née à Rio de Janeiro, au début du XXème siècle. Elle vient peut-être du "samba de morro", ancienne danse en rond des collines de Rio (où se trouvent les favelas, quartiers pauvres). Le samba est avant tout associé au Carnaval de Rio, pendant lequel défilent des blocos, formés de chars décorés, de danseurs, chanteurs et percussionnistes. N'étant pas à Rio pendant le carnaval, je n'ai pas vu. Ce sera pour une autre fois...

En attendant, voici l'ambiance du groupe de samba "Preto Velho" d'Olinda, en son et en images!

Alors, vous aussi vous vous tortillez sur votre chaise? Hé hé hé, c'est que le virus du samba se répend!

Ca, c'était le dimanche 24 février, ça date donc un peu! J'ai discuté avec les musiciens à la fin du concert, pour voir si je pouvais me joindre à eux lors des prochaines répétitions. Mais ils ne reprennent qu'en mai, car après le carnaval, c'est relache, comme pour beaucoup de groupes. Je vais devoir patienter un peu! D'ici-là, je vais aller voir Rio, en dehors du Carnaval. Je m'envole la semaine prochaine, pour y passer un mois... Alors avant de partir, faut vite que je finisse mes articles sur ce que j'ai vu depuis le début de mon voyage, à Olinda et Recife. Beijos!

Et au fait, même si normalement ce n'est pas possible, je vais tenter de prolonger mon autorisation de séjour au Brésil. Donc il est possible que je passe ici les 6 mois de mon voyage, et que je n'aille pas en Argentine.

Posté par CelineDoAcordeon à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mars 2013

BENEDITO et le FORRO

Bonjour,

Aujourd'hui,  je vous mets de la musique pour la première fois. Mon ordinateur est plutôt lent, alors charger les vidéos prend du temp! Mais voici les premières...

Benedito

Quand je suis arrivée à Olinda, un des premiers musiciens que l'on m'a présenté est Benedito da Marcuca. Il joue de l'accordéon (appelé ici plus couramment "sanfona"). Il est autodidacte, c'est à dire qu'il n'a pas pris de cours de musique, mais a appris la musique tout seul, en écoutant et regardant les autres jouer. J'ai commencé à apprendre un peu avec lui. 

Benedito da Marcuca (Olinda)

Le Forro

Il joue du forro, une musique traditionnelle du nord-est du Brésil (région où je suis) qui vient des "caboclo" (descendants d'un metissage entre population blanche d'origine européenne et population amérindienne). C'est une musique de danse très festive, avec un tempo rapide, des syncopes, de l'improvisation et des paroles parfois à double sens. Un des grands musiciens compositeurs qui a fait connaitre et développé le style à la fin des années 1940 est Luiz Gonzaga.

Voici le morceau "Vem Morena" (=viens jeune fille) de Luiz Gonzaga, interprété par Benedito:

Aujourd'hui, le Trio instrumental traditionnel du forro est composé de:

l'accordéon                                       le triangle

DSCN0938  DSCN0937

le Zabumba

(grosse caisse qui se joue avec une petite baguette qui claque sur la peau sous l'instrument, et une mailloche plus grosse qui joue les basses sur la peau du dessus)

DSCN0932  DSCN0950

et la voix

(à ces trois instruments s'ajoute la voix, car si le forro était, avant Luiz Gonzaga, seulement instrumental, aujourd'hui, le chant y prend une part très importante)

A l'origine, le forro n'était pas joué sur un accordéon chromatique (comme celui de Benedito ou le mien) mais sur des "oito baixos" (petits accordéons à 8 basses semblables aux accordéons diatoniques). J'ai eu l'occasion d'en voir à plusieurs reprises. Le style évolue, et aujourd'hui on peut aussi voir d'autres instruments, comme la guitare (appelée "violao"), la basse électrique, le synthétiseur, la batterie, le pandeiro (tambourin qui se joue avec la main) et de nombreuses autres percussions...

DSCN0935

Forro tous les jeudis

Tous les jeudis soir, c'est la fête dans la rue de Benedito, car il s'installe devant sa maison avec d'autres musiciens, pour jouer du forro. De l'autre côté de la rue, les gens se retrouvent dans la "Bodega do Veio" (bar et alimentation) qui participe à l'animation de la soirée! Et voici en image l'ambiance de ce rendez-vous hebdomadaire. On retrouve les trois instruments cités ci-dessus, ainsi qu'une guitare.

DSCN0931

DSCN0940  DSCN0947

DSCN0949  DSCN0952

A bientôt! Pour de nouveaux rendez-vous musicaux!
Beijos,
Céline.

Posté par CelineDoAcordeon à 01:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 février 2013

CARNAVAL D'OLINDA

Boa noite (bonne soirée ou bonne nuit),

Ca fait déjà une semaine que je n'ai pas écrit, et il s'est passé tant de choses. Mais le temps file, et j'ai du mal à me poser longtemps devant l'ordinateur pour écrire un nouvel article! Alors c'est parti! Quelques infos sur le Carnaval à Olinda (ça date d'une semaine, mais je vais antidater l'article).

Pour commencer, généralement pendant le Carnaval, les gens vont à Olinda en journée, et à Récife en soirée (et toute la nuit). Alors c'est en journée que je suis allée à Olinda. Mais je crois que ça continue quand-même à Olinda le soir...

Olinda ne ressemble pas du tout à Récife: des petites ruelles pas trop larges, pavées, avec des maisons de plein pied ou à un étage maximum, toutes très colorées. Et ici, l'ambiance est aussi toute autre, complètement incroyable! Je n'avais jamais vu ça avant. La foule est dense, si dense que l'on est en corps à corps avec tout le monde. Nous ne sommes plus un individu dans la foule, mais nous sommes la foule elle-même. Impossible de doubler, de s'arrêter, on suit le mouvement.

Bon, sur la première photo ci-dessous, la foule n'est pas si dense, mais c'est parce que je ne suis pas encore au coeur du carnaval. Une fois dedans je sortirai peu mon appareil photo, car pas facile quand on est ainsi compressé, et surtout, pas beaucoup de recul pour prendre une photo.

DSCN0702  DSCN0706

DSCN0705

Quelques exemples de déguisements ("fantasias" en portuguais). Les familles ou bandes d'amis choisissent souvent des thèmes communs pour leurs déguisements:

DSCN0707  DSCN0709

DSCN0712  DSCN0716

DSCN0715

Et puis partout dans les rues, de quoi manger ou se désaltérer. Ici, brochettes de viande et caipirinha (boisson alcoolisée traditionnelle, avec cachaça, citron et sucre). Et oui, j'ai tenté la caipirinha en plein après-midi! C'est pas mal...

DSCN0718  DSCN0717

Pour tout dire, dans les rues, ça pue! Odeur de pisse, d'alcool et de transpiration, tout ça mélangé. Mais cela passe au second plan lorsqu'on goutte à l'ambiance du Carnaval.

Et partout, dans chaque rue, une fanfare: instruments à vent (tuba, trompettes, saxophones, clarinettes) et percussions (surdo=gros tambour, caisse claire, triangle, ganza=sorte de maracas en métal...). Chaque fanfare est accompagnée d'une foule compacte, et bénéficie d'un "filet humain" l'entourant, afin du lui préserver un espace vital, et de lui assurer une trouée dans la marée humaine. Chaque fanfare a ses caractéristiques, son identité. Mais toutes ont dans leur répertoire un même morceau, sorte de rengaine que l'on entend où que l'on soit dans le carnaval. Dès les premières notes de ce morceau, acclamation de la foule qui se déchaine, et réagit aux appels connus de tous: on s'accroupit lorsque la fanfare joue "pianissimo", puis lorsqu'elle reprend plus fort, tout le monde se lève et se met à sauter dans tous les sens. Je n'ai qu'une chose à faire: suivre le mouvement.

J'ai suivi une de ces fanfare pendant un bon moment. Super musique, mélange de traditionnel brésilien et de funk. Regardez le beau tuba (ou le beau tubiste!), comme on aimerait bien en avoir un dans la fanfare les Zazous à Rennes. J'essaie de vous en ramener un ;-D Et puis peut-être aussi un petit arangement DU morceau du Carnaval...

DSCN0722

En repartant en direction des bus qui ramènent sur la ville de Récife, la nuit commence à tomber. Ici, il fait nuit tôt, vers 18h, et à la même heure toute l'année (on est proche de l'équateur). Dans les rues, des commerces ambulants ou fixes, des policiers à cheval, qui m'avouent que c'est une période assez fatigante pour eux (j'ose l'imaginer), un couple (une mariée et un ? indien ?) qui m'accompagne jusqu'à l'arrêt de bus.

DSCN0727  DSCN0728

DSCN0730  DSCN0731

DSCN0725  DSCN0733

Après cet après-midi incroyable, je suis en forme pour continuer à Récife. Un petit tour à l'auberge de jeunesse avant, pour me poser un peu.

Beijos (bisous),

Céline.

Posté par CelineDoAcordeon à 01:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 février 2013

CARNAVAL DE RECIFE

Le Carnaval à Recife et Olinda, j'ai un peu tardé à vous en parler. Pour tout dire, j'ai été malade au début de mon voyage, en plein pendant le carnaval. Sinusite, donc mal de tête et grande fatigue. A cela s'ajoute la chaleur à laquelle il faut que je m'habitue. Ca y est je vais mieux, mais j'ai cru que je ne verrai pas le Carnaval.

Le Carnaval se déroule officiellement du 8 au 13 février, mais en fait les festivités commencent avant et continuent après! Je l'ai fêté dans les deux villes proches: une journée à Olinda, trois soirées à Recife.

Le Carnaval de Recife

Tout d'abord, bien choisir son costûme. On voit de tout: costume intégral ou simple accessoire. Pour ma première sortie, ce sera chapeau haut-de-forme et cravate (finalement, je troque la cravate trop sérieuse pour un collier de fleurs). Deuxième sortie en indienne, puis la troisième en magicienne.

DSCN0671

Puis, réunir une joyeuse bande d'amis, rencontrés à l'auberge de jeunesse, de toutes nationalités: brésiliens, anglais, américains, argentins, chiliens, néo-zélandais...

DSCN0696    S5002805

Et c'est parti! Nous voila dans les rues de Recife, avec une foule inimaginable, réunissant toutes les générations, du bébé dans le landeau, aux personnes âgées elles-aussi déguisées!

DSCN0684

S5002804     DSCN0689

Dans les rues, nous croisont plusieurs groupes de musique, percussions et fanfares de cuivres. Nous croisons aussi des "mamulengos", ces marionnettes géantes, souvent à l'éfigie de personnages fictifs ou de personnalités politiques. Elles peuvent mesurer jusqu'à trois mètres de haut et sont actionnées par une ou deux personnes.

DSCN0692

Plusieurs scènes sont installées dans la ville, sur lesquelles vont défiler pendant tout le carnaval des concerts et spectacles de danses, traditionnels ou plus modernes. A entendre la foule entonner en coeur la plupart des chants, quel que soit l'interprête, on sent à quel point la culture est partagée par tous et réellement vivace.

S5002806    DSCN0699

Certaines avenues de la villes sont bloquées, des gradins étant installés de chaque côté. Dans ces avenues vont défiler des "blocos de maracatu" (groupes de maracatu). Le "maracatu" est un rituel brésilien pratiqué depuis la colonisation. «Chaque "bloco" parade, chacun étant habillé de costumes colorés traditionnels, et accompagne le roi et la reine du défilé, qui symbolisent initialement les descendants des rois et reines d'Afrique.» (explication extraite du site Wikipédia) Chaque "bloco" est composé de danseurs et de musiciens.

S5002817

S5002818     S5002821

Voila pour le Carnaval de Recife. Impressionnant, n'est-ce pas? Demain, celui d'Olinda!

Posté par CelineDoAcordeon à 18:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,