14 février 2013

CARNAVAL D'OLINDA

Boa noite (bonne soirée ou bonne nuit),

Ca fait déjà une semaine que je n'ai pas écrit, et il s'est passé tant de choses. Mais le temps file, et j'ai du mal à me poser longtemps devant l'ordinateur pour écrire un nouvel article! Alors c'est parti! Quelques infos sur le Carnaval à Olinda (ça date d'une semaine, mais je vais antidater l'article).

Pour commencer, généralement pendant le Carnaval, les gens vont à Olinda en journée, et à Récife en soirée (et toute la nuit). Alors c'est en journée que je suis allée à Olinda. Mais je crois que ça continue quand-même à Olinda le soir...

Olinda ne ressemble pas du tout à Récife: des petites ruelles pas trop larges, pavées, avec des maisons de plein pied ou à un étage maximum, toutes très colorées. Et ici, l'ambiance est aussi toute autre, complètement incroyable! Je n'avais jamais vu ça avant. La foule est dense, si dense que l'on est en corps à corps avec tout le monde. Nous ne sommes plus un individu dans la foule, mais nous sommes la foule elle-même. Impossible de doubler, de s'arrêter, on suit le mouvement.

Bon, sur la première photo ci-dessous, la foule n'est pas si dense, mais c'est parce que je ne suis pas encore au coeur du carnaval. Une fois dedans je sortirai peu mon appareil photo, car pas facile quand on est ainsi compressé, et surtout, pas beaucoup de recul pour prendre une photo.

DSCN0702  DSCN0706

DSCN0705

Quelques exemples de déguisements ("fantasias" en portuguais). Les familles ou bandes d'amis choisissent souvent des thèmes communs pour leurs déguisements:

DSCN0707  DSCN0709

DSCN0712  DSCN0716

DSCN0715

Et puis partout dans les rues, de quoi manger ou se désaltérer. Ici, brochettes de viande et caipirinha (boisson alcoolisée traditionnelle, avec cachaça, citron et sucre). Et oui, j'ai tenté la caipirinha en plein après-midi! C'est pas mal...

DSCN0718  DSCN0717

Pour tout dire, dans les rues, ça pue! Odeur de pisse, d'alcool et de transpiration, tout ça mélangé. Mais cela passe au second plan lorsqu'on goutte à l'ambiance du Carnaval.

Et partout, dans chaque rue, une fanfare: instruments à vent (tuba, trompettes, saxophones, clarinettes) et percussions (surdo=gros tambour, caisse claire, triangle, ganza=sorte de maracas en métal...). Chaque fanfare est accompagnée d'une foule compacte, et bénéficie d'un "filet humain" l'entourant, afin du lui préserver un espace vital, et de lui assurer une trouée dans la marée humaine. Chaque fanfare a ses caractéristiques, son identité. Mais toutes ont dans leur répertoire un même morceau, sorte de rengaine que l'on entend où que l'on soit dans le carnaval. Dès les premières notes de ce morceau, acclamation de la foule qui se déchaine, et réagit aux appels connus de tous: on s'accroupit lorsque la fanfare joue "pianissimo", puis lorsqu'elle reprend plus fort, tout le monde se lève et se met à sauter dans tous les sens. Je n'ai qu'une chose à faire: suivre le mouvement.

J'ai suivi une de ces fanfare pendant un bon moment. Super musique, mélange de traditionnel brésilien et de funk. Regardez le beau tuba (ou le beau tubiste!), comme on aimerait bien en avoir un dans la fanfare les Zazous à Rennes. J'essaie de vous en ramener un ;-D Et puis peut-être aussi un petit arangement DU morceau du Carnaval...

DSCN0722

En repartant en direction des bus qui ramènent sur la ville de Récife, la nuit commence à tomber. Ici, il fait nuit tôt, vers 18h, et à la même heure toute l'année (on est proche de l'équateur). Dans les rues, des commerces ambulants ou fixes, des policiers à cheval, qui m'avouent que c'est une période assez fatigante pour eux (j'ose l'imaginer), un couple (une mariée et un ? indien ?) qui m'accompagne jusqu'à l'arrêt de bus.

DSCN0727  DSCN0728

DSCN0730  DSCN0731

DSCN0725  DSCN0733

Après cet après-midi incroyable, je suis en forme pour continuer à Récife. Un petit tour à l'auberge de jeunesse avant, pour me poser un peu.

Beijos (bisous),

Céline.

Posté par CelineDoAcordeon à 01:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 février 2013

CARNAVAL DE RECIFE

Le Carnaval à Recife et Olinda, j'ai un peu tardé à vous en parler. Pour tout dire, j'ai été malade au début de mon voyage, en plein pendant le carnaval. Sinusite, donc mal de tête et grande fatigue. A cela s'ajoute la chaleur à laquelle il faut que je m'habitue. Ca y est je vais mieux, mais j'ai cru que je ne verrai pas le Carnaval.

Le Carnaval se déroule officiellement du 8 au 13 février, mais en fait les festivités commencent avant et continuent après! Je l'ai fêté dans les deux villes proches: une journée à Olinda, trois soirées à Recife.

Le Carnaval de Recife

Tout d'abord, bien choisir son costûme. On voit de tout: costume intégral ou simple accessoire. Pour ma première sortie, ce sera chapeau haut-de-forme et cravate (finalement, je troque la cravate trop sérieuse pour un collier de fleurs). Deuxième sortie en indienne, puis la troisième en magicienne.

DSCN0671

Puis, réunir une joyeuse bande d'amis, rencontrés à l'auberge de jeunesse, de toutes nationalités: brésiliens, anglais, américains, argentins, chiliens, néo-zélandais...

DSCN0696    S5002805

Et c'est parti! Nous voila dans les rues de Recife, avec une foule inimaginable, réunissant toutes les générations, du bébé dans le landeau, aux personnes âgées elles-aussi déguisées!

DSCN0684

S5002804     DSCN0689

Dans les rues, nous croisont plusieurs groupes de musique, percussions et fanfares de cuivres. Nous croisons aussi des "mamulengos", ces marionnettes géantes, souvent à l'éfigie de personnages fictifs ou de personnalités politiques. Elles peuvent mesurer jusqu'à trois mètres de haut et sont actionnées par une ou deux personnes.

DSCN0692

Plusieurs scènes sont installées dans la ville, sur lesquelles vont défiler pendant tout le carnaval des concerts et spectacles de danses, traditionnels ou plus modernes. A entendre la foule entonner en coeur la plupart des chants, quel que soit l'interprête, on sent à quel point la culture est partagée par tous et réellement vivace.

S5002806    DSCN0699

Certaines avenues de la villes sont bloquées, des gradins étant installés de chaque côté. Dans ces avenues vont défiler des "blocos de maracatu" (groupes de maracatu). Le "maracatu" est un rituel brésilien pratiqué depuis la colonisation. «Chaque "bloco" parade, chacun étant habillé de costumes colorés traditionnels, et accompagne le roi et la reine du défilé, qui symbolisent initialement les descendants des rois et reines d'Afrique.» (explication extraite du site Wikipédia) Chaque "bloco" est composé de danseurs et de musiciens.

S5002817

S5002818     S5002821

Voila pour le Carnaval de Recife. Impressionnant, n'est-ce pas? Demain, celui d'Olinda!

Posté par CelineDoAcordeon à 18:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,